ecran_silence_web

Tu frappes à la porte de mon âme :
Toc toc toc me voilà et revoilà !
-Je me nomme Silence.
-Je suis de ton esprit le hammam,
-Je suis l'expression de ta solitude abyssale.
-Je suis de tes mots l'abstinence.

Pourquoi t'imposes tu à moi ?
-Pour te laisser mener l'analyse de ton être,
-La projection de ce toi en émoi.
-Je ne suis pas ton ennemi,
-Mais inéluctable à ta survie.
-Ne doutes pas de ma nécessité passagère.

Tu barricades pourtant mes lèvres,
Oh silence qui m' altère!
-C'est pour qu'enfin tu te poses,
-Quand ton corps te l'impose !
-Tu n'écoutes pas ce que celui-ci te dit,
-Mais enfin réagis !

Que dois-je donc faire silentium?
-Prendre ta feuille, ton crayon et ta gomme,
-Écrire ce qui t"assomme,
-Retrousser tes manches,
-Agir avec sureté et tempérance.
-Vis et vois enfin ce qui sommeille en toi !

... ... ...

Lucifange

" Les misères de la vie enseignent l'art du silence." Sénèque