chesley-paul-gros-plan-d-un-vieux-cadenas

Donnez-moi la clef de ce cadenas

Qui enchaîne mon esprit,

Qui emprisonne mes souvenirs.

Rendez-moi mon histoire,

Libérez mon âme.

Ces mots qui ne veulent pas sortir,

Cette souffrance qui demeure,

Ce corps qui crie à l’intérieur

Ce cauchemar qui perdure

Ces images qui apparaissent

Au détour d’un visage, d’une odeur

Ou d’une simple marque de tendresse.

Mon cœur est brisé

Par ces horreurs passées.

Je suis condamnée au silence,

Condamnée à l’absence,

Et comme si cela ne suffisait pas,

Je vis avec ma mémoire :

Mémoire effacée qui se révèle à moi

Mémoire oubliée qui devient réalité

Mémoire cassée par des adultes insensés.

J’en sais trop ou pas assez ;

Qui sait…

De toute façon je dois savoir,

Quitte à plonger un peu plus dans le désespoir,

Pour enfin revivre,

Et retrouver le sourire.

 

Lucifange